Columns sur Game gear : old school

gamegear-columns

Ce jeu de réflexion réalisé par Jay Geertsenetis est sorti en 1989. Sega a fait ensuite son rachat des droits et le titre est sorti sur borne d’Arcade en 1990. Les consoles de Sega ont après subies plusieurs modifications sur support pour adopter ce jeu jouable à 1 ou deux joueurs. Columns a aussi eu des suites et de nombreuses rééditions à travers les compilations ou les services de téléchargement. Il est également disponible sur les consoles Mega Drive, Master System, MSX2, PC Engine, PC 98, X 68 000 et sur la console portable Game Gear.

Fonctionnement du jeu

Le système de jeu de Columns diffère un peu de Tétris. Ici, le joueur a des pièces verticales avec 3 blocs ayant chacun leur couleur respective qui change aléatoirement. Il est possible d’échanger la place de ces 3 blocs à gauche ou à droite l’aide d’une touche. L’objectif est d’avoir un arrangement vertical, horizontal ou diagonal des blocs de couleur identique. Cela entraîne la disparition des blocs. Le titre est conçu suivant la loi de pesanteur. C’est-à-dire que les blocs qui n’ont aucun socle pour reposer tombent automatiquement. Cela permet de faire disparaître plusieurs blocs tout en augmentant son score. Le jeu s’accélère aussi au fur et à mesure qu’on avance, ce qui pourrait faire perdre le joueur quand il y a un débordement de pièces le haut de l’écran.

columns-gamegear

Test du jeu

Si on compare à Tétris, ce jeu est plus difficile à cause des enchaînements qui exigent une bonne vue et une bonne organisation. Pour avoir un maximum de 3 points, il faut une explosion de 3 cases d’un coup. Et pour effectuer des enchaînements qui provoquent une explosion de score tout en nettoyant son écran, il faut éliminer le premier groupe de blocs qui provoque de nouveaux regroupements.

Dans Columns, le joueur a droit à deux types de jeu : le mode normal et Flash. Dans le mode normal, il aurait à obtenir le plus grand score en regroupant au maximum les blocs de couleur identiques et ce d’un même coup. C’est ce qui rend le jeu compliqué. On peut également effectuer un regroupement en ascension pour un maximum de score. Dans le type flash, le joueur aurait seulement à éliminer un bloc particulier. Et bien évidemment, le jeu commence avec un écran presque plein mais le réglage de la hauteur est possible avant le lancement de la partie.

Le jeu permet aussi de jouer à solo ou en mode Versus. Dans ce deuxième choix, l’affrontement de ses adversaires dans le mode original et flash est possible. L’intérêt de ce mode c’est qu’il faut réaliser plusieurs regroupements d’un coup pour envoyer les lignes. Et si en combo, on fait de regroupements d’un seul coup, son adversaire aura une ou plusieurs lignes complètes.

Par ailleurs, le paramétrage du jeu permet de modifier la forme des blocs. On peut choisir par exemple des fruits, ou des blocs carrés etc. Enfin, on retrouve 3 niveaux de difficulté dans ce jeu. Ces niveaux définissent le nombre de couleurs différentes du jeu (4,5,6). Ce qui pourrait impacter sur la difficulté du jeu.