2Dark : test jeu au pays des horreurs

test-2dark

Sorti depuis mars 2017, 2Dark est un jeu vidéo d’aventure, d’infiltration et d’horreur développé par Gloomywood et édité par Bigben Interactive. Réalisé par Frédérick Raynal, qui a créé également le jeu vidéo Alone in the Dark en 1992, c’est l’un des meilleurs jeux vidéo d’horreur.

Analyse du jeu 2Dark

Les scénarios du jeu se déroulent en 1969 durant un camp de nuit dans la forêt où Smith, sa femme Helen et leurs deux enfants Sandra et Martin sont attaqués par un agresseur inconnu. Helen a assassinée, tandis que ses enfants sont emmenés dans une camionnette sous les yeux effrayés de Smith. Ce dernier est destitué de son poste d’inspecteur 7 ans après. Croyant toujours que ses enfants sont en vie, il va à leur recherche en éliminant obstinément les criminels de la ville de GloomyWood. Le joueur incarnera Smith en naviguant dans des environnements en vue du dessus pour trouver ses enfants. Pour progresser, il doit chercher des indices, avec ou sans l’accord des autorités. Ceux-là lui fournissent des pistes qui le dirigeront finalement vers un Parc d’Attraction localisé dans le quartier de « Gloomyditch ». Il est contraint par la suite d’emmener les enfants vers un endroit précis du niveau qu’il se situe. Smith a la capacité de contrôler les enfants.

Comme la plupart des jeux d’infiltration, les niveaux comptent parfois beaucoup d’adversaires, et les options de combat de Smith s’annoncent peu nombreuses. Comme arme, il ne peut servir que son revolver doté des munitions limitées. Des armes blanches se trouvent cachés dans les niveaux, mais elles semblent inefficaces sauf si l’on prend par l’ennemi par surprise. Quelques étapes contiennent également des puzzles dont la résolution se fait en combinant certains items à dénicher en explorant chaque niveau.

Un voyage dans un univers de terreur

L’ombre ou l’obscurité est vraiment moindre pour définir ce jeu vidéo. Durant le tour, le joueur sera immergé totalement dans une ambiance terrifiante, une décoration macabre. La scène est balancée entre la disparition des enfants et les assassinats. Plusieurs faits immoraux se succèdent. Différentes découvertes peuvent réellement vous rendre la peur bleu. Mais 2Dark évoque également parmi son gameplay, la volonté et la bravoure de Smith devant toute situation. Il pousse le joueur à fouiller partout, dans le moindre recoin à la recherche des objets (clés, poupées, cartes magnétiques) indispensables pour la résolution des puzzles, qui par la suite peut renouveler l’aventure de Smith. Tout le périple emmène dans un voyage au milieu d’un univers plein d’horreurs.

2dark-test

2Dark reflète un roman policier sombre et violent aux thèmes peu exploités, dans un univers désagréable s’alimentant de nos peurs primaires. Dans ce jeu survival-horror, où l’obscurité occupe beaucoup de place. Le mélange d’infiltration, d’action et de réflexion est vraiment efficace et bien étudié.

Par ailleurs, certains points ne sont pas vraiment au top. Quelques inventaires ne correspondent pas à l’expérience et à la quantité d’objets ramassés. Il n’y a pas assez de difficulté, ce pourra repousser les joueurs les moins férus. Une frustration progressive naîtra dû à une vue isométrique et des environnements trop sombres. De plus, la gestion de l’équipement finit par être pénible faute d’une interface obsolète.